Le Club cycliste hospitalier de Montpellier

Le Club

 

En 1990, la section Cyclo d l’A.S.C.H. renaissait de ses cendres. Présidée par Michel FICHEUX de 1976 à 1986, l’ancienne section avait marqué son époque par des randonnées d’anthologie ” Brevet – Audax, Paris – Brest – Paris, etc.” Les noms de FICHEUX, GERMAIN, ANTONIOTTI, SERYES, AGRELLO, NENE sifflent encore dans nos oreilles. Après 1986, la section se mit en veille quelques temps, mais un groupe d’anciens et de nouveaux commençait à se reformer. Motivés par un Pierre ANTONIOTTI, à la carrière légendaire, quelques uns, BOULET, SERYES, SANCHEZ, STORTO, FERNANDEZ, etc…. se donnaient rendez-vous le mercredi après-midi pour en découdre sur les routes de l’arrière pays.

Puis ce fût des défis comme l’Aigoual ou le Ventoux et les premières escarmouches. Jusqu’au jour où Pierre et Yves SOLER proposaient d’officialiser ces sorties en créant la Section nouvelle formule. Une sortie en Lozère sur le causse Méjean donnait le départ de la nouvelle aventure. La suite allait s’enchainer avec l’élaboration des parcours concoctés par Pierre « Véritable patron du groupe craint et respecté ». Mais déjà un état d’esprit différent s’installait. Les circuits étaient durs mais tout le monde rentrait ensemble. Les provocations de la semaine à l’Hôpital faisaient monter la pression mais le samedi, tout se passait bien.

Ensuite vint l’époque des grands projets, « Les Pyrénées, Les Alpes, Le Tour du Mont Blanc, Le B.R.A., les Cyclosportives. La convivialité s’installait, le nombre d’adhérents progressant, le Club mit en place 2 groupes, les voitures suiveuses pour la sécurité, la gazette bi-annuelle pour raconter la saison écoulée et définir les programmes de la saison suivante. Chaque saison a eu ses objectifs, gage de motivation pour tous. Ces dernières années, le Club a organisé le Tour de Corse, la Marmotte, le R.C.P., un séjour dans les Dolomites, de nombreuses cyclosportives, des sorties dans les Alpes et les Pyrénées mémorables. Aujourd’hui il suffit de découvrir l’album photo pour voir le chemin parcouru. Des milliers de Kilomètres, des dizaines de cols franchis parmi les plus célèbres. Des superbes parties de manivelles et des bons coups de fourchettes. C’est aussi ça l’esprit Club. Enfin, pour terminer, je souhaite à chacun d’entre nous d’éprouver encore longtemps cette sensation qui nous prend aux tripes en haut de la Luzette, du Ventoux ou du Galibier. Tous ces exploits gratuits, avec simplement au bout la satisfaction de dire « je l’ai fait ». Et puis cette motivation le samedi matin de se lever aux aurores pour faire 100 bornes, et retrouver les copains sur les belles routes des Cévennes, car n’oublions pas, TOUT SEUL, nous n’aurions pas fait ça !!!

Bonne route à tous, Le Président